VPN

Dynamic Multipoint VPN (DMVPN)

Auteur

Noël NICOLAS

Date

13 mars 2018

Commentaires

5

VPN

Le DMVPN est une combinaison de deux protocoles :

Multipoint Generic Routing Encapsulation (mGRE)
Next Hop Resolution Protocol (NHRP)

Il supporte les protocoles de routage dynamique suivants :

– OSPF
– EIGRP
– BGP

Avant de lire cet article, il est primordial d’avoir lu les articles sur le protocole GRE et sur le  protocole IPsec.

Avantage du DMVPN


Avant de voir les avantages du DMVPN, voyons plutôt pourquoi il a été créé.

Mettons-nous en situation :

Dans un mode sans DMVPN


Exemple 1 :

Nous avons 3 routeurs : R1, R2 et R3.

Nous devons monter un Tunnel entre :

R1 et R2.
R1 et R3.
R2 et R3.

En tout, nous avons 3 routeurs à configurer donc deux interfaces tunnel sur R1, R2 et R3.

Au total : 6 interfaces.

Sans DMVPN
Sans DMVPN – Architecture de base

Maintenant, nous devons ajouter un quatrième routeur appelé R4. Qu’elles sont les actions à mener pour ajouter un tunnel entre R4 – R1, R4 – R2 et R4 – R3 ?

Sans DMVPN – Ajout de R4

Action à réaliser :

– Création d’une interface tunnel sur R1.
– Création d’une interface tunnel sur R2.
– Création d’une interface tunnel sur R3.
– Création de 3 interfaces tunnel sur R4.

Conclusion :

– Il faut ajouter une interface tunnel sur tous nos routeurs.
– Chaque routeur possède 3 interfaces tunnel.
– 6 Interfaces à ajouter au total.

Exemple 2 :

Imaginez que vous avez une bulle de 20 routeurs (de R1 à R20), que tous ces routeurs sont interconnectés via tunnel GRE et que vous voulez rajouter un 21e routeur appelé R21 :

Action à réaliser :

– Ajout d’une interface tunnel sur R1.
– Ajout d’une interface tunnel sur R2.
– Ajout d’une interface tunnel sur R3.
– Ajout d’une interface tunnel sur R4.
– Ajout d’une interface tunnel sur R5.
– Ajout d’une interface tunnel sur R6.
– Ajout d’une interface tunnel sur R7.
– Ajout d’une interface tunnel sur R8.
– Ajout d’une interface tunnel sur R9.
– Ajout d’une interface tunnel sur R10.
– Ajout d’une interface tunnel sur R11.
– Ajout d’une interface tunnel sur R12.
– Ajout d’une interface tunnel sur R13.
– Ajout d’une interface tunnel sur R14.
– Ajout d’une interface tunnel sur R15.
– Ajout d’une interface tunnel sur R16.
– Ajout d’une interface tunnel sur R17.
– Ajout d’une interface tunnel sur R18.
– Ajout d’une interface tunnel sur R19.
– Ajout d’une interface tunnel sur R20.
– Création de 20 interfaces tunnel sur R21.

Conclusion :

– Création de 40 interfaces tunnel.
– Chaque routeur possède 20 interfaces tunnel.
– 420 interfaces tunnel au total.
– Vos configurations sont énormes !!
– Le suivi est compliqué à faire.
– Les chances de faire une bêtise sont énormes.

Tout ça pour l’ajout d’un seul routeur dans notre bulle ??

Pour éviter tous ces problèmes, nous allons voir pourquoi le DMVPN est LA solution.

Dans un monde avec DMVPN


Exemple 1:

Même architecture de départ. Sauf que nous allons mettre en place du DMVPN.

Envie d’en découvrir plus ?

Devenez membre Gold ou Platinium de FingerInTheNet et accédez à l’intégralité des cours et à des contenus exclusifs !

A votre rythme, Réponse prioritaire aux questions sur les cours

Contenus Exclusifs, accès aux articles avancés

Réductions sur les cours spéciaux ou personnalisés

Essayez pour seulement 1€

Expert Réseau
11 ans d’expérience
CCNP Routing and Switching
Fondateur de FingerInTheNet

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :