Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors

Created by potrace 1.10, written by Peter Selinger 2001-2011

Wi-Fi : Le BSS (Basic Service Set)

Finger In The Net

Bienvenue dans ce cours sur les concepts fondamentaux des réseaux sans fil ! Aujourd’hui, nous allons plonger dans le monde du BSS, du DS, de l’ESS et de l’IBSS. Ces termes sont essentiels pour comprendre la manière dont les réseaux sans fil sont organisés et interconnectés. Que vous soyez novice dans ce domaine ou que vous souhaitiez renforcer vos connaissances, ce cours vous donnera une vision claire et concise de ces concepts clés. Préparez-vous à explorer les différents éléments qui composent un réseau sans fil et à découvrir comment ils interagissent pour offrir une connectivité fluide et fiable. Laissez-nous maintenant plonger dans le monde passionnant des BSS, DS, ESS et IBSS !

Qu’est-ce qu’un BSS (Basic Service Set) ?

Le BSS (Basic Service Set), ou Ensemble de services de base en français, est un concept clé dans les réseaux sans fil, notamment dans la norme IEEE 802.11 (Wi-Fi). Il représente un réseau de communication de base formé par un groupe de dispositifs sans fil dans une zone de couverture spécifique. Comprendre le fonctionnement du BSS est essentiel pour comprendre l’architecture et le déploiement des réseaux Wi-Fi.

Un BSS est composé de deux éléments principaux :

  • le point d’accès (AP) ;
  • les dispositifs clients.

Le point d’accès est le périphérique central qui agit en tant que passerelle entre les dispositifs clients sans fil et l’infrastructure réseau filaire. Il est responsable de la gestion des connexions sans fil, de la distribution des adresses IP et de la coordination du trafic entre les clients.Les dispositifs clients sont les appareils qui se connectent au point d’accès pour accéder au réseau. Il peut s’agir d’ordinateurs portables, de smartphones, de tablettes ou d’autres appareils compatibles Wi-Fi. Chaque dispositif client dans un BSS est identifié par une adresse MAC unique.

 

Dans un BSS, le point d’accès et les dispositifs clients communiquent entre eux en utilisant des fréquences radio spécifiques dans la bande de fréquence sans licence. Le point d’accès diffuse les informations et les données aux clients en utilisant des signaux radio, tandis que les clients envoient leurs données au point d’accès via des signaux radio.

Il est important de noter que dans les environnements où plusieurs BSS coexistent à proximité, des interférences peuvent se produire. C’est pourquoi une planification soignée de la configuration des canaux et une gestion efficace des BSS adjacents sont nécessaires pour optimiser les performances et la qualité du réseau Wi-Fi.

Qu’est-ce qu’un ESS (Extended Service Set) ?

En général, un seul point d’accès (AP) ne peut pas couvrir toute une zone où se trouvent les clients. Prenons l’exemple d’un grand hôtel avec plusieurs étages. Pour offrir une couverture sans fil sur tous les étages, il est nécessaire d’installer plusieurs APs et de les répartir stratégiquement dans le bâtiment.

Lorsque les APs sont installés à différents endroits, ils peuvent être interconnectés via une infrastructure de commutation. Cela forme ce qu’on appelle un ensemble de services étendu (ESS). L’idée est de permettre aux clients de bénéficier d’une connectivité sans fil cohérente et transparente, peu importe leur emplacement dans le bâtiment.

Par exemple, imaginons un ESS dans un hôtel avec deux APs. Chaque AP a sa propre zone de couverture, représentée par une cellule. Les deux APs partagent le même nom de réseau sans fil (SSID), ce qui permet aux clients de se connecter à n’importe lequel des APs et de profiter d’une connectivité fluide lorsqu’ils se déplacent d’une cellule à l’autre.

Une représentation graphique d'un réseau sans fil ESS comprenant plusieurs BSS interconnectés. Chaque BSS est représenté par un point d'accès (AP) et couvre une zone spécifique. Les AP sont reliés entre eux via un système de distribution (DS), créant ainsi un réseau sans fil étendu. Les utilisateurs peuvent se déplacer d'un BSS à un autre tout en maintenant une connectivité transparente.

Lorsqu’un client se trouve à proximité d’un AP, il s’associe automatiquement à cet AP pour bénéficier d’une connexion. Si le client se déplace vers une autre partie de l’hôtel, il peut automatiquement se reconnecter à l’AP le plus proche pour maintenir sa connectivité. Par exemple, si un client est connecté à l’AP de l’étage inférieur et se déplace vers l’étage supérieur, il sera automatiquement transféré à l’AP de l’étage supérieur sans interruption de service.

Il est important de noter que chaque AP fonctionne sur un canal spécifique pour éviter les interférences entre les APs. Lorsqu’un client se déplace d’un AP à un autre, il effectue une recherche des canaux disponibles pour trouver un nouvel AP à rejoindre. Ainsi, le client passe d’une cellule d’AP à une autre et d’un canal à un autre tout en maintenant sa connexion sans fil.

Cela permet aux utilisateurs de profiter d’une connectivité sans fil transparente, quel que soit leur emplacement dans le bâtiment, et de se déplacer librement tout en restant connectés au réseau Wi-Fi de l’hôtel.

Qu’est-ce qu’un DS (Distribution System) ?

Le DS (Distribution System) est un système de distribution utilisé dans les réseaux sans fil pour relier un point d’accès (AP) à un réseau Ethernet filaire. En d’autres termes, il agit comme un pont entre le réseau sans fil et le réseau filaire, permettant aux appareils sans fil de communiquer avec des dispositifs situés en dehors du BSS (Basic Service Set) auquel ils sont connectés.

Pour donner un exemple concret, imaginons un scénario où vous avez un réseau sans fil dans votre maison. Vous disposez d’un point d’accès sans fil (AP) qui vous permet de vous connecter à Internet via votre fournisseur de services Internet. Cependant, vous avez également des appareils tels qu’un ordinateur de bureau, une imprimante et un serveur de stockage qui sont connectés à un réseau filaire via un routeur ou un commutateur Ethernet.

Un schéma illustrant l'architecture d'un réseau sans fil avec un système de distribution (DS). Plusieurs points d'accès (AP) sont connectés à un commutateur ou un routeur filaire via des liens câblés. Le système de distribution permet aux appareils sans fil connectés aux différents AP de communiquer entre eux et d'accéder à des ressources situées à l'extérieur du BSS.

Dans ce cas, le DS joue le rôle de système de distribution en permettant à votre point d’accès sans fil de se connecter au réseau filaire. Ainsi, vos appareils sans fil peuvent accéder aux ressources du réseau filaire, comme l’imprimante ou le serveur de stockage, et partager des fichiers, imprimer des documents, etc. Le DS assure la connectivité et facilite la communication entre les deux types de réseaux, permettant une expérience transparente pour les utilisateurs des appareils sans fil.

En résumé, le DS est essentiel pour étendre la portée et la connectivité d’un réseau sans fil en permettant la communication avec des dispositifs situés sur le réseau filaire. Il favorise l’échange de données entre les deux réseaux et offre aux utilisateurs un accès plus large aux services et aux ressources disponibles.

Qu’est-ce qu’un IBSS (Independent Basic Service Set) ?

Un IBSS (Independent Basic Service Set) est un type de réseau sans fil ad hoc dans lequel deux ou plusieurs dispositifs sans fil peuvent communiquer directement entre eux sans avoir besoin d’un point d’accès (AP) ou d’une infrastructure réseau préexistante. Dans un IBSS, un des dispositifs prend l’initiative et agit comme un point de coordination en annonçant un nom de réseau (SSID) et les paramètres radio nécessaires.

Un schéma montrant un réseau sans fil IBSS, également appelé réseau ad hoc. Il comprend plusieurs appareils sans fil qui se connectent directement les uns aux autres, sans point d'accès central. Les appareils se joignent au réseau en se basant sur un leader qui annonce les paramètres du réseau. Un IBSS est utilisé dans des situations où une infrastructure de réseau centralisée n'est pas disponible ou pratique, par exemple, pour un partage de fichiers direct entre deux appareils sans fil lors d'une réunion.

L’IBSS est souvent utilisé dans des situations temporaires ou lorsque la mise en place d’une infrastructure de réseau n’est pas pratique ou disponible. Par exemple, lors d’une réunion où deux personnes souhaitent partager des fichiers directement entre leurs appareils sans utiliser de réseau existant.

Cependant, il est important de noter que les IBSS ont des limitations en termes de capacité et d’évolutivité. Ils sont généralement adaptés à des petits groupes d’appareils, allant de quelques-uns à une dizaine. Au-delà de cela, les performances du réseau peuvent être affectées.

Autres topologies sans fil

Les points d’accès sans fil peuvent être configurés pour fonctionner en modes non infrastructure lorsque le BSS traditionnel ne peut pas fournir la fonctionnalité requise. Les sections suivantes couvrent les modes les plus courants.

Répéteur

Normalement, chaque point d’accès (AP) dans un réseau sans fil est connecté par câble au système de distribution (DS) ou à une infrastructure commutée. Pour étendre la couverture sans fil au-delà de la portée normale d’un AP, des AP supplémentaires et leurs connexions câblées peuvent être ajoutés. Dans certains scénarios, il n’est pas possible d’établir une connexion câblée vers un nouvel AP en raison d’une distance trop grande pour prendre en charge la communication Ethernet.

Dans ce cas, vous pouvez ajouter un AP supplémentaire configuré en mode répéteur. Un répéteur sans fil prend le signal qu’il reçoit et le répète ou le retransmet dans une nouvelle zone de couverture autour du répéteur. L’idée est de déplacer le répéteur à une distance suffisante de l’AP afin qu’il reste à portée à la fois de l’AP et du client éloigné, comme le montre la Figure 26-10.

Si le répéteur dispose d’un seul émetteur et d’un seul récepteur, il doit fonctionner sur le même canal que l’AP. Cela peut créer la possibilité que le signal de l’AP soit reçu et retransmis par le répéteur, pour ensuite être à nouveau reçu par l’AP, réduisant ainsi le débit effectif de moitié, car le canal sera occupé deux fois plus longtemps qu’auparavant. Pour remédier à cela, certains répéteurs peuvent utiliser deux paires d’émetteurs et de récepteurs pour maintenir les signaux originaux et répétés isolés sur des canaux différents. Une paire d’émetteurs et de récepteurs est dédiée aux signaux dans la cellule de l’AP, tandis que l’autre paire est dédiée aux signaux dans la propre cellule du répéteur.

Noël NICOLAS

Expert Réseau
15 ans d’expérience
CCNP Routing and Switching
Fondateur du site FingerInTheNet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CURSUS DE FORMATION

Administrateur Réseau