Finger in the net
Blog d'administration réseau
Created by potrace 1.10, written by Peter Selinger 2001-2011

Le modèle OSI

Finger In The Net
Extrait : "À la création d'Internet, chaque constructeur avait développé une manière de communiquer en réseau, mais personne ne se comprend. Le modèle OSI est né. Si vous n'avez rien compris au modèle OSI, vous êtes au bon endroit."

Les premiers ordinateurs ont été créés par diverses fabricantes. De ce fait, chaque constructeur a développé dans son coin une mode de communication afin d’échanger des informations entre les ordinateurs. Les entreprises qui s’équipent de postes informatiques étaient obligées d’avoir un parc informatique provenant du même constructeur. (C’est comme si votre iPhone a uniquement le droit de téléphoner aux autres personnes possédant un smartphone de la même marque…) 

L’Organisation internationale de Normalisation (ISO) a donc décidé de créer un modèle de communication universel : Le modèle OSI

Pour conclure :

  • Le service postal gère l’envoi de courrier à travers le monde
  • Le modèle OSI (remplacé par le modèle TCP/IP) gère l’envoi de données à travers le monde.
Chapitre 1

Présentation du modèle OSI

BOB veut envoyer une lettre  à ALICE.

S’il met sa lettre directement dans la boite aux lettres, le facteur va rigoler et va mettre la lettre directement à la poubelle. Pour que cette lettre arrive à destination, BOB va devoir :

  1. Mettre sa lettre dans une enveloppe
  2. Mettre un timbre
  3. Mettre l’adresse de l’émetteur et du destinataire
  4. Mettre le tout dans une boite aux lettres .
Service postal vs Modèle OSI
Service postal vs Modèle OSI

En informatique, c’est exactement la même chose. Nous devons rajouter à nos fragments de données plein de choses afin qu’ils soient transportés dans de bonnes conditions, de manière sûre et pour ils soient délivrés à la bonne personne.

  • Pour le courrier, nous appelons cela le système postal.
  • Pour l’informatique, nous appelons cela le modèle OSI

Nous avons cette donnée a envoyer :

La donnée
La donnée

Afin d’ajouter des informations à cette donnée pour qu’elle soit envoyée sur le réseau, notre ordinateur va ajouter des bits :

Rajout d'information à nos fragment de données
Rajout d’information à nos fragments de données ( L = Layer )

Les informations qui ont été rajoutées sont hiérarchisées en 7 couches (layer en anglais) :

  • la couche 7 : Application
  • la couche 6 : Présentation
  • la couche 5 : Session
  • la couche 4 : Transport
  • la couche 3 : Réseau
  • la couche 2 : Liaison
  • la couche 1 : Physique

Petit moyen mnémotechnique : (Ah Petite Salope, Tu Recraches La Purée)… Vous en faites ce que vous voulez, le fait est que ce moyen mnémotechnique existe, je ne pouvais pas ne pas vous le donner…

Chapitre 2

Mise en situation

Je suis dans ma chambre et j’ai envie de télécharger un film en HD.

Ce film représente 800 Mo :

800 Mégaoctets = 6400 Mégabits (1 octet = 8 bits/soit 800×8 = 6400)
6400 Mégabits = 6 553 600 Kilobits (1024 kb = 1 Mb/soit 6400×1024 = 6 553 600)
6 553 600 Kilobit = 6 710 886 400 bits !!! (1024 bits = 1 kilobits/soit 6 553 600 x 1024)

Soit 6,7 milliards de bits (0 ou 1) qui vont devoir faire le tour de la terre.

Si nous avons un état 0 ou 1 qui est modifié, le fichier ne fonctionnera pas, car il sera corrompu.

La solution : la fragmentation !

Afin d’envoyer de la donnée sur le réseau, nous allons devoir :

  • Fragmenter la donnée par petits bouts.
  • Ajouter des informations à chaque petit bout afin de savoir comment les livrer.

Ces informations ajoutées vont être gérées par le modèle OSI.

Fragmentation de la donnée
Fragmentation de la donnée
Chapitre 3

Fonctionnement du modèle OSI

Alors comment est-ce que cela fonctionne ?

  • La couche 7 ajoute un en-tête L7 à la donnée
  • La couche 6 ajoute un en-tête L6 au groupe donnée + L7
  • La couche 5 ajoute un en-tête L5 au groupe donnée + L7 + L6
  • La couche 4 ajoute un en-tête L4 au groupe donnée + L7 + L6 + L5
  • La couche 3 ajoute un en-tête L3 au groupe donnée + L7 + L6 + L5 + L4
  • La couche 2 ajoute un en-tête ainsi qu’une en queue L2 au groupe donnée + L7 + L6 + L5 + L4 + L3
  • La couche 1 envoie le tout sur le réseau

Vous pouvez voir sur l’image ci-dessous le principe de fonctionnement du modèle TCP/IP. (Fonctionnement identique que le modèle OSI)

Modèle TCP/IP
Modèle TCP/IP
Chapitre 4

Modèle OSI vs TCP/IP

Le modèle OSI a été remplacé par le modèle TCP/IP.
Le modèle TCP/IP a été créé afin de simplifier le modèle OSI.

J’ai donc fait le choix de développer plus en détail le modèle TCP/IP pour plusieurs raisons :

  • Plus simple
  • En cours d’utilisation

Le modèle OSI 1

Conclusion

Le modèle TCP/IP est en cours d’utilisation.
Il remplace le modèle OSI.
Il est plus facile à comprendre que le modèle OSI.

Je vous donne donc rendez-vous sur l’article Le modèle TCP/IP.

Sur le même thème :

Noël NICOLAS

Expert Réseau
11 ans d’expérience
CCNP Routing and Switching
Fondateur du site FingerInTheNet

Created by potrace 1.10, written by Peter Selinger 2001-2011

Débloque l'intégralité des cours !

Abonnement