Finger in the net

Blog d'administration réseau

Le protocole GLBP : Présentation et configuration

Nous venons de voir les protocoles HSRP et VRRP
Ces protocoles nous permettent d’avoir une redondance réseau de niveau 3

Points négatifs de ses deux protocoles :

  • Par défaut, on n’utilise qu’un seul routeur en tant que « porte de sortie »
  • Il est cependant possible de faire du load-balancing en créant plusieurs groupes de travail.-
  • L’équilibrage des clients se fait donc manuellement.

CISCO à créer le protocole GLBP afin de faire de l’équilibrage de charge cliente dynamique ! Génial non ?

Fonctionnement du GLBP
Fonctionnement du GLBP

Protocole GLBP :

  • Propriétaire CISCO
  • Numéro de groupe = 0 à 1023
  • Priorité = 1 à 255 (défaut = 100)
CHAPITRE 1 :

Les rôles des routeurs GLBP

Active Virtual Gateway (AVG)

Dans un groupe GLBP, un routeur va être élu AVG.

Le routeur AVG (Active pour HSRP / Master pour VRRP) va être celui qui :

  • Possède la priorité la plus haute

En cas d’égalité, le routeur possédant l’adresse IP la plus haute assumera ce rôle.

Le protocole GLBP fonctionne en groupe

  • Pas de limitation de nombre de membres par groupe GLBP
  • Chaque groupe GLBP peut avoir 4 adresses MAC virtuelles maximum

Le routeur AVG :

  • Distribue le rôle AVG Secondary
  • Distribue les rôles AVF
  • Génère et distribue les adresses MAC virtuelles (4 Max)
  • Répond aux requêtes ARP généré par les clients.

Active Virtual Forwarder (AVF)

Tous les routeurs du groupe GLBP peuvent devenir AVF.

Le routeur AVG choisi qui va être AVF et lui affecte une adresse MAC virtuelle.

Cette adresse Mac est sous la forme :

GLBP - Adresse MAC
GLBP – Adresse MAC
CHAPITRE 2 :

Les timers GLBP

Le protocole GLBP : Présentation et configuration 1

CHAPITRE 3 :

Le Load Balancing

Le protocole GLBP : Présentation et configuration 1

CHAPITRE 4 :

Configuration

Le protocole GLBP : Présentation et configuration 1

Pour aller plus loin :

Merci de votre soutien et de votre fidélité ! Ce site existe grâce à vous et je ne vous remercierais jamais assez !

Noël NICOLAS

Expert Réseau
11 ans d’expérience
CCNP Routing and Switching
Fondateur du site FingerInTheNet

Comments (1)

Félicitations pour les gros efforts !

1 – Au tout début de l’article, ça serait cool de commenter le schéma “Fonctionnement du GLBP”. Par la même occasion, expliquer clairement la différence entre AVG et AVF (par rapport aux protocoles HSRP et VRRP). Ma compréhension est que :

– AVG est l’équivalent de ACTIVE (HSRP) ou MASTER (VRRP).
– AVF est l’équivalent de PASSIVE (HSRP) ou BACKUP (VRRP).

2 – Je crois que ça aiderait, dès le premier schéma, de dire quels noeuds sont AVG et lesquels sont AVF.

3 – Un AVG semble être, de facto, un AVF. Mais ça ne paraît pas clairement au début de l’article.

4 – Il ne me semble pas avoir vu dans l’article un passage qui dit comment remplacer un AVG (ou AVG StandBy) qui est défaillant ?

5 – Ça serait aussi utile de préciser que, contrairement à l’adresse IP Virtuelle (qui est partagée), l’adresse MAV Virtuelle, elle, est propre à chaque routeur.

6 – Il serait utile de préciser la logique derrière cette information : “[Si un routeur est considéré comme “Dead” le routeur AVG continue d’envoyer l’adresse MAC virtuelle de ce routeur pendant un certain temps”. Est-ce que l’AVG le fait parceque cette adresse est attribuée à un autre routeur pendant un certain temps ?

7 – Le chronogramme du “Dead Time” et “Secondary Holdtime” n’est pas clair pour moi. Est-ce que les deux timers sont déclenchés en même temps ? Quelles conditions peuvent se produire pour que ces deux timers ne puissent pas se rendre jusqu’au bout ?

8 – Sur les schémas “Round Robin” et “Host Dependant”, il serait utile d’expliquer l’intérêt (et le processus) du “vidage de cache ARP”.

9 – Si tu as le temps ; il serait utile d’ajouter quelques commandes de test et vérification.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

18 − treize =