Created by potrace 1.10, written by Peter Selinger 2001-2011
Finger in the net
Blog d'administration réseau
Created by potrace 1.10, written by Peter Selinger 2001-2011

Le protocole RIP

Finger In The Net
"Le protocole RIP est l'un des plus vieux protocoles de routages et n'est que très rarement utilisé. Cependant, il est intéressant d'en parler afin de bien comprendre le principe du routage dynamique. Que peut-on dire du protocole de routage dynamique RIP : RIP = Routing Information Protocol."
Chapitre 1

Introduction au protocole RIP

Le protocole RIP est l’un des plus vieux protocoles de routage et n’est que très rarement utilisé. Cependant, il est intéressant d’en parler afin de bien comprendre le principe du routage dynamique. Que peut-on dire du protocole de routage dynamique RIP :

RIP = Routing Information Protocol :

  • Existe en trois versions :
    • RIPv1 (Classful)
    • RIPv2 (Classless)
    • RIPng (IPv6)
  • Protocole normalisé
  • Protocole IGP
  • Utilise le « Distance Vector » (Metric) (Maximum 15 sauts)
  • Envoi à ses « neighboors » sa table de routage ENTIÈRE en utilisant le :
    • Split-horizon
    • Route-poisoning
  • Envoie sa table de routage à ses neighboors périodiquement (toutes les 30secondes).
Chapitre 2

Principe de fonctionnement

RIPv1 vs RIPv2 vs RIPng

RIPv1

  • Classful.
  • Envoie sa table de routage en unicast.
  • Pas d’authentification.
  • Pas de mise à jour automatique.

RIPv2

  • Classless.
  • Envoie sa table de routage en multicast.
  • Authentification en Plain-text ou MD5 (Non sécurisée).
  • Mise à jour automatique en cas de modification de topologie.

RIPng

  • IPv6.
  • Authentification en Plain-text ou MD5.

Le protocole de routage RIP est à utiliser uniquement si vous n’avez pas d’autres choix.
Privilégiez les protocoles de routage EIGRP (Cisco) et OSPF (protocole normalisé).
Si vous n’avez pas d’autres choix, utilisez le protocole RIP dans sa version 2 !!

RIPv1 vs RIPv2 vs RIPng

RIPv1 vs RIPv2 vs RIPng

 

RIPv1 vs RIPv2 en pratique

La commande router rip permet d’activer le protocole.

Par défaut, ce dernier est dans la version 1. Pour activer le RIPv2 , il suffit de lui dire avec la commande version 2.

La commande network permet :

  • de chercher de nouveaux neighboors sur ce réseau
  • de déclarer ce réseau à nos neighboors

Exemple 1 :

Tous nos réseaux utilisent des réseaux de Classe C.

RIP - Exemple 01
RIP – Exemple 01

Il faut donc spécifier tous nos réseaux en /24

 

Exemple 2 :

Tous nos réseaux sont sur une adresse de Classe A.

RIP - Exemple 02
RIP – Exemple 02

R2 est connecté à 3 réseaux :

  • 10.0.2.0 /24
  • 10.0.10.0 /24
  • 10.0.20.0 /24

Ces 3 réseaux sont donc des réseaux Classless du réseau 10.0.0.0 /8

Avec RIPv1

R2(config)# router rip
R2(config-router)# network 10.0.0.0

La commande network permet à R2 d’annoncer aux autres routeur RIP le réseau classe A 10.0.0.0 /8.

R2 va dire à tous ses voisins qu’il possède le réseau 10.0.0.0 /8

R1 et R3 ont la même configuration, il vont aussi dire à tous leurs voisins qu’ils possèdent le réseau 10.0.0.0 /8

Notre routage RIP va donc être inutilisable vu que tout le monde annonce le même réseau.

Avec RIPv2

R2(config)# router rip
R2(config-router)# version 2
R2(config-router)# network 10.0.0.0

La commande network permet à R2 d’annoncer aux autres routeurs RIP tous les réseaux compris dans le réseau de classe A 10.0.0.0 /8.

R2 possède 3 réseaux Classless dans le réseau 10.0.0.0 /8.

R2 va dire à tous ses voisins qu’il possède uniquement les réseaux 10.0.2.0/2410.0.10.0/24 et 10.0.20.0/24

Architecture de base

RIP - Architecture de base

RIP – Architecture de base

RIP - Table de routage
RIP – Table de routage

C = Connected
R = Appris par RIP
[120/1] = [Distance Administrative / Metric]

Mise à jour

RIP Update

RIP Update

Nos routeurs vont donc s’attendre à recevoir toutes les 30 secondes des nouvelles de leurs voisins. S’ils ne reçoivent rien, plusieurs timers vont s’activer :

Timers RIP

Timers RIP

Update :

  • fréquence d’envoi des mises à jour
  • 30 secondes par défaut

Invalid:

  • considère l’itinéraire invalide au bout de X seconds et le place en mode Hold Down
  • 180 secondes par défaut

Hold Down:

  • ignore les mises à jour de routage concernant ce réseau (sauf si cette mise à jour a un Metric plus faible)
  • 180 secondes par défaut

Flush :

  • supprime la route de la table de routage
  • 240 secondes par défaut
R1(config-router)# timers basic [update] [Invalid] [Hold Down] [Flush]

! Ce qui nous donne :

R1(config)# router rip
R1(config-router)# timers basic 30 180 180 240
Chapitre 3

Réaction du protocole RIP en cas de panne

Created by potrace 1.10, written by Peter Selinger 2001-2011
Réservé aux membres
du site
Pour débloquer l'ensemble des cours de la plateforme
Chapitre 4

Le split-horizon

Created by potrace 1.10, written by Peter Selinger 2001-2011
Réservé aux membres
du site
Pour débloquer l'ensemble des cours de la plateforme
CHAPITRE 5

Le route poisoning

Created by potrace 1.10, written by Peter Selinger 2001-2011
Réservé aux membres
du site
Pour débloquer l'ensemble des cours de la plateforme
Chapitre 6

Configuration du protocole RIP

Created by potrace 1.10, written by Peter Selinger 2001-2011
Réservé aux membres
du site
Pour débloquer l'ensemble des cours de la plateforme

Noël NICOLAS

Expert Réseau
11 ans d’expérience
CCNP Routing and Switching
Fondateur du site FingerInTheNet

Created by potrace 1.10, written by Peter Selinger 2001-2011

Débloque l'intégralité des cours !

Abonnement